Œcuménisme anal

Oui, les catholiques, certes un peu proches du droit canon, c’est aussi ça :

20120709-210750.jpg

20120709-210756.jpg

Et dans le texte, je graisse les passages intéressants et vite la soupe soporifique façon homélie.
Source : ici

[…]

Dès que François Hollande a fait connaître son intention, s’il était élu à la tête de l’État français, de légaliser le « mariage » homosexuel et l’adoption d’enfants par les duos homosexuels, Civitas a annoncé qu’il mettrait tout en œuvre pour faire échec à ce projet contre-nature.

François Hollande élu, à peine Jean-Marc Ayrault était-il désigné comme premier ministre qu’il confirmait au lobby homosexuel son intention de faire respecter les promesses électorales en question. Faute d’être en mesure d’appliquer ses promesses économiques et sociales, le Parti socialiste va tenter de faire illusion en traitant de questions sociétales, toujours de façon antichrétienne, antifamiliale et antinaturelle.

Sans plus tarder, Civitas a donc fait imprimer en des dizaines de milliers d’exemplaires deux modèles d’autocollants. Il s’agit de la sorte de débuter la riposte. […]

Le premier de ces autocollants proclame :« Aujourd’hui le mariage homo, demain la polygamie… Stop ! Le mariage = 1 homme + 1 femme ».

Un tel slogan est loin d’être une caricature. Le mariage en France repose sur deux conditions essentielles. Qu’il s’agisse de l’union de deux personnes. Et que ces deux personnes soient un homme et une femme. Si l’on accepte de remettre en cause la seconde condition pour satisfaire une revendication communautariste homosexuelle, qu’est-ce qui empêcherait de remettre en cause la première condition pour satisfaire demain une revendication communautariste musulmane ou autre (des partisans de la polygamie existant par ailleurs au sein de la communauté homosexuelle) ?

Le second de ces autocollants est illustré d’une photographie de deux exhibitionnistes quasiment nus brandissant le drapeau arc-en-ciel des homosexuels. La photographie est barrée d’une question : « Confieriez-vous des enfants à ces gens-là ? ».

Il s’est immédiatement trouvé des homosexuels pour crier au scandale et rétorquer qu’il s’agit d’une photographie tirée de son contexte. L’imagerie que projette la gay pride dans le miroir de la communauté homosexuelle serait-elle difficile à assumer ? Il ne fait en tout cas nul doute que chaque gay pride offre ad nauseam de telles exhibitions à la vue du moindre passant, sans que les organisateurs aient jamais cherché à y mettre fin. Il ne fait non plus nul doute que la gay pride est bien un événement représentatif de la communauté homosexuelle. Sinon, François Hollande n’aurait pas jugé utile, l’année dernière, de participer à celle de Paris aux côtés de son ami Bertrand Delanoë.

Bien entendu, ces autocollants, ne sont que l’amorce d’une campagne qui ira crescendo. Fin juillet, au cours de la session d’été de Civitas, nous peaufinerons la stratégie qui sera mise en place dès le 1er septembre. Avec un souci pédagogique, nous chercherons à informer les Français des véritables enjeux. Que l’on parle d’anthropologie, que l’on se préoccupe de la conservation du modèle familial classique sur lequel repose l’équilibre de la société ou que l’on s’inquiète du bien-être de l’enfant, tout nous ramène à refuser ces revendications absurdes du lobby homosexuel.

Civitas fera connaître les résultats de différentes études menées à l’étranger au sujet des conséquences de « l’homoparentalité ». Civitas démontera la manipulation des chiffres avancés par le lobby homosexuel en matière d’homoparentalité.

Des réunions publiques seront organisées par Civitas à travers toute la France afin de contre-balancer la désinformation ambiante, de mettre fin à la pensée unique que l’on cherche à nous imposer en la matière. Nous entendons bien libérer les Français de la culpabilisation engendrée par un matraquage de propagande au nom d’une prétendue lutte contre « l’homophobie », vaste supercherie destinée à empêcher tout véritable débat.

[…]

Parallèlement, nous entamerons un travail personnalisé auprès des élus. Même à gauche, nous savons que certains sont loin d’approuver un tel bouleversement de société. D’autre part, nous chercherons à obtenir des évêques de France qu’ils prennent leurs responsabilités et fassent savoir publiquement la doctrine de l’Église en la matière.

Et lorsque nous approcherons de certaines échéances, nous organiserons des manifestations publiques dans différentes villes de France ainsi que des veillées de prières.

Tout cela va demander énormément de moyens. Nous allons essayer de coaliser toutes les bonnes volontés et de rassembler le budget colossal nécessaire à une telle mobilisation de grande envergure. C’est un moment crucial. À la grâce de Dieu !
——-

Bon, on est mal barrés …

Je pense quand même qu’il va falloir garder quelques jours de congés pour organiser des partouzes déliquescentes en réponse à ces veillées de prière !

10 digressions ↓

digression n°1 par Tambour Major
le 10 juillet 2012 à 8 h 20

C’est bizarre, je n’ai pas eu écho d’un opposition aussi franche ni de la part des Juifs, ni de la part des Musulmans (!)…

digression n°2 par Pédro Torres
le 10 juillet 2012 à 10 h 18

Je pense qu’il ne faut pas trop prêter attention (et surtout ne pas trop leur donner d’importance) à ces idées de personnes en mal de reconnaissance médiatique qui retomberont dans l’oubli très vite !
Tout ce qui est excessif est insignifiant, laissons-les déblatérer le plus sottement possible. Ça nous sert finalement !

digression n°3 par Tambour Major
le 10 juillet 2012 à 10 h 24

@Pédro Torres : Tu sous-estimes le pouvoir de nuisance de ces groupuscules, bras droit sous-terrain du FN et autres réjouissances du même type…

digression n°4 par Pédro Torres
le 10 juillet 2012 à 10 h 34

@TM : Peut-être, mais je ne les ai pas encore beaucoup vu à l’œuvre sur le sujet, à part une manif sans suite contre le PACS.

digression n°5 par Ditom
le 10 juillet 2012 à 20 h 05

Comme tu le dis, cette campagne ira forcément crescendo. Et finalement, je ne suis pas sûr que cela soit à l’avantage de ceux qui la porteront. Je pense que les minorités opprimées sont naturellement sympathiques à la majorité des gens. La plupart des bobos hétéros pensent que maintenant les gays n’ont plus de problème d’acceptation et qu’ils n’ont plus aucune raison de se mobiliser. Ils vont enfin prendre conscience, comme en son temps avec l’irruption de Christine Boutin sur la scène politique, que nous faisons toujours l’objet d’un rejet violent d’une partie des gens – pas forcément incultes. Merci donc aux extrémistes de servir notre cause.

digression n°6 par Ma Fenetre
le 10 juillet 2012 à 23 h 10

combattons LE lobby

digression n°7 par [Nicolas]
le 12 juillet 2012 à 16 h 06

« Aujourd’hui le droit de vote pour les femmes, demain le droit de vote pour les chiens : STOP ! »

digression n°8 par Pédro Torres
le 12 juillet 2012 à 17 h 04

Bah, Nicolas, on a déjà le vote pour les cons !

digression n°9 par L'empire
le 15 juillet 2012 à 13 h 46

Cela fait plaisir de retrouver CDB en grande forme. Pour répondre, partiellement, à Pédro Torres, côté musulmans, le débat est, de façon assez terrifiante, pas vraiment commencé : http://au.news.yahoo.com/world/a/-/world/13142831/ifraqi-students-stoned-to-death-for-emo-fashion/
L’empire vous salue

digression n°10 par L'empire
le 15 juillet 2012 à 13 h 50

Pour compléter ma réponse, et sans responsabilité de ma part : http://www.harissa.com/D_Religion/positiondujudaisme.htm

Digresser en toute tranquillité ...