Ami-yopathe, ami-yopathe, lève ton verre, et surtout ne le renverse pas …

Bon signe.

Je m’explique. Je prépare ce post, et au moment où je charge l’image d’illustration, mon e-mail me signale un nouveau commentaire.

C’est un commentaire d’El Romanozo, un cynique. Donc mon post ne sera pas trop pourri (j’entends moins pourri que le précédent), et bien désagréable. Au passage, il me dit qu’il n’est d’accord sur rien, mais sur quoi ?

Nous sommes samedi soir. j’ai préparé (enfin) ma quiche, et mis mon St Emilion au frais. Tout est prêt. Rarissime chose, je regarde le programme télé, histoire de savoir ce qui se fait en ce moment dans le poste. Je ne m’attendais pas à trouver quelquechose qui me passionne. J’avoue que j’aurai bien fait une soirée bétisier, ou les plus grandes engueulades de la télé, par exemple, rien que pour entendre Mitterrand dire à Chirac, « tout à fait monsieur le premier ministre ».

Mais mon désarroi est grand. Sur la 1 : Miss France, sur la 2 : Téléthon.

Le premier ne m’intéresse, pas, en toute évidence. Voir des dindes défiler sur un podium ne peut rien présenter d’intéressant, sauf pour un retraité de droite. Tiens d’ailleurs, il serait intéressant de savoir si les hétéros mâles sont excités par les miss. Parce qu’en cas de mister France, moi je serai content. Bien sûr, les mister France seraient, objectivement, plus savoureux que les miss.

Le deuxième a le don de profondément m’énerver. Je m’explique. L’an dernier, le téléthon, c’est 104 078 464 € de récoltés. Le sidaction, 24 heures avant, c’était royalement 4 065 000 €. Cherchez l’erreur.

Bon, déjà, on ne peut décemment se réjouir que la recherche sur des maladies, quelles qu’elles soient, soient financées par les dons publics. Ca c’était la minute social.

Mais, en plus, j’en ai ras le bol que le pognon de tous ces cons de Français qui donnent parte pour une bonne cause. Ne vous méprenez pas, je m’explique. Les myopathes, c’est mignon, c’est gentil. Un myopathe, ça fait pitié, ça fait de mal à personne. De toutes façons ça peut pas courir. Donc je donne.

Un sidaïque, un séropo, c’est dégueulasse, c’est contagieux (oui madame). Et puis, vous ne pourrez pas m’empêcher de penser que le séropo a un tout petit peu mérité ce qui lui arrive. C’est triste bien sûr, mais il n’avait qu’à pas être toxico, ou homo.

Il y’a des causes justes et d’autres non, j’ai fait l’accueil téléphonique du Téléthon une année, et j’ai vu le profil des gens qui donnaient. La france d’en bas, les gens normaux. Et tous les ans, j’en ai marre de voir cette connasse de Sophie Davant rafler autant de pognon pour une maladie populaire et qui rassemble.

7 digressions ↓

digression n°1 par El Romanozo
le 10 décembre 2006 à 23 h 25

Ah bah là je suis d’accord sur tout ! Sauf un truc : Les mister France c’est savoureux, oui, mais uniquement parce qu’ils sont particulièrement stupides, autant que les miss, en fait… Comme quoi…

digression n°2 par El Romanozo
le 10 décembre 2006 à 23 h 27

Et tiens, et ça me rappelle aussi une chanson de mon enfance… « Moitié homme, moitié chariot, le plus malheureux des héros, myopathe, myopathe, héros de l’univeeeers ! »… Sur un des airs les plus connus de Bernard Minet dans le Club Dorothée. Oui, je sais, j’étais fan, c’est mal, Dorothée s’écrit C-R-U-A-U-T-é… mais j’étais jeune et fou ! A bon entendeur, salut.

digression n°3 par Le Benji
le 11 décembre 2006 à 17 h 17

Tiens, tu mets le St-Ém’ au frais toi ? C’est pour manger avec les myopathes ?

Moi, ce n’est pas une chanson, mais un sketch des guignols traitant de la réaction de l’Église a propos du téléthon. On entendait Dieu dire « Tu ne donneras pas pour le Téléthon, parce qu’ils entreprennent des travaux sur le vivant, et c’est se prendre pour Dieu que de faire cela ». Ce à quoi le curé répondait « Mais Seigneur, ce ne sont que quelques myopathes »

« Des myopathes, oui, mais des Panzani »

Avec mes meilleures pensées !

digression n°4 par Cédric Darval de B.
le 15 décembre 2006 à 20 h 12

Je suis toujours jeune et fou, moi, El Romano.

Oui, je mets le St Em au frais, on est dans les beaux quartiers !!

Merci à tous pour ce déchainement de bons mots. Les deux gays les plus fins et à l’esprit le plus vif (désolé pour les autres) que je connaisse se commettent sur des jeux de mots Grossetêtiens, quel bonheur !!!

digression n°5 par MLB
le 17 décembre 2006 à 22 h 45

beaux quartiers où pas moi je dis: ON NE MET PAS LE ST EMILION AU FRAIS!!!
si ça c’est pas le début de la dégénérescence gustative!

digression n°6 par Odile-Picpic
le 18 décembre 2006 à 19 h 14

Je ne crois pas que Miss France plaise tant que ça à ces messieurs amateurs de jupons (quoique, les jupons ce n’est plus si représentatif).

Evidemment il y a toujours les éternels sur-la-braise qui bavent au naturel … (je m’octroie le droit d’être méchante ;-p)

Mais la majorité de ceux que j’ai rencontrés, et qui répondent au critère sus-cité, ne semblent pas plus emballés que ça (mais après, peut-être qu’ils mentent ! :-p)

Enfin franchement, je ne suis pas de mauvaise foi (sauf parfois, mais je le reconnais tout de suite après … et là, non, je n’ai rien à reconnaître), et je reconnais volontiers lorsque je trouve qu’une femme est belle, séduisante, et tout ce qu’on peut trouver de sympathique …

… et donc, en l’occurrence, je veux bien que les demoiselles ne soient pas d’ignobles créatures … mais enfin, elles n’ont rien de si terrible ! Comme je le constate chaque année : j’ai toujours dans mon entourage plusieurs copines qui sont au moins aussi belles, si ce n’est souvent bien mieux que la miss élue !

Quant à Mister France, j’avoue que ça m’intéresserait très moyennement, surtout si on nous présente des torses musclés, car ma foi le muscle saillant, je trouve ça assez moche (du moment que les endroits stratégiques savent être fermes, je trouve ça tout à fait agréable qu’il y ait du mou par ailleurs ! Vive le moelleux !)

Et puis si on nous colle l’élection de Mister France, j’apprécierais qu’on voit surtout ces messieurs de dos, car les fesses c’est ce que je trouve de plus sympathique à regarder ! (à palper aussi mais bon … la télé a ses limites)

Huhuhummm sur ces propos qui paraitront sans doute scandaleusement dégradant, je m’en vais avant de me faire chasser ;-)

digression n°7 par Lui, il va prendre du bâton — Les ÉtaDam de Cédric Darval de Bayen
le 23 novembre 2009 à 21 h 13

[...] déteste quand Pierre Bergé me pique mes opinions [...]

Digresser en toute tranquillité ...