Le boudin noir

Je me rappelle qu’elle avait fait du boudin noir aux pommes, un jour. S était la, comme toujours trop timide pour refuser. Elle lui en a servi, et elle parlait, elle parlait beaucoup, elle racontait comment ils le faisaient a la ferme.

Égorger le cochon

Laisser décanter le sang

Assaisonner cuire

Foutre ça dans des intestins de je ne sais quoi

Moi j’écoutais car je ne connais pas grand chose à cela, et j’adore le boudin. S était à moitié effondré sur sa chaise, ne touchant plus son boudin noir chaud. 

Je me rappellerai de cette scène toute ma vie.

1 digression ↓

digression n°1 par Pédro Torres
le 4 mai 2015 à 21 h 10

Monte, j’ai du boudin à la maison (et c’est vrai) !

Digresser en toute tranquillité ...