Ma vocation ?

 

je suis littéralement tombé dans Claude François jusqu’aux épaules. C’était une après midi à Tel Aviv. Ces après midis ou tu ne sais plus bien si dormir ou nager est ton plus gros besoin primaire à l’instant présent. Il te reste les courbatures des agapes de la veille, la nausée de la vodka trop vite ingurgitée, et en même temps tu bandouilles encore un peu et tu as l’impression d’avoir 22 ans.

Et bien c’était un de ces instants de lévitation sensorielle – comme j’en connais peu – et j’ai réalisé que Claude François était un Dieu. Le tout sans drogues, messieurs dames, un poil d’inspiration divine et une appétence pour les boucles blondes et les voix de canard. Non, j’étais sur le canapé en train de démarrer le deuxième paquet de clopes de la journée, débardeur, short, casquette vissée sur la tête et lunettes de soleil pour oublier que le soleil te cuit la gueule. Enfin bref, ça m’est venu comme ça. Aussi vrai que la terre est ronde et la Gauche dissoute.
Et donc depuis je trouve que tout ce qu’il a fait est génial, et beaucoup plus consistant sur le fond, et la fome, qu’on a bien voulu le dire. Oui, il faut avoir le courage de ses opinions dans ce bas monde. Je n’ai peur de rien.
Après je suis pas sûr que ce billet ait un intérêt fou, à part étancher un peu la logorrhée verbale qui m’etreint dans cette rame de la ligne 3.
Enfin personne vous a forcé à ce que je sache.
[oh dis lui je t’en prie dis lui c’est important]

2 digressions ↓

digression n°1 par PascalR
le 17 octobre 2015 à 20 h 14

Mais ce n’est pas grave !
Attends je me resers une coupette.
Pour moi l’alpha et l’omega de la chanson à paillettes c’est Dalida. Pour chaque moment de ta vie il y a une chanson, des paroles de Dalida.
*Je suis toutes les femmes. Je suis vos joies vos mmelodrame. Je suis sentimental et parfois femme fatale aussiiiiii*

digression n°2 par Cédric Darval de Bayen
le 17 octobre 2015 à 20 h 17

Oui, c’est pas faux. Mais quand même Cloclo, on le décote, mais c’était bien ouf aussi quand même 😉

Digresser en toute tranquillité ...